GHI 1612

En 2016, le bailleur social Aquitanis et les architectes Lacaton & Vassal, Druot et Hutin livrent un grand projet de rénovation d’une partie de la citée du Grand Parc à Bordeaux; les 530 logements des immeubles GHI construits au début des années 60. La proposition consiste en une rénovation globale des bâtiments sans intervention lourde sur la structure existante et intégrant des espaces supplémentaires sur les façades sud. Ces espaces supplémentaires, non chauffés, constituent une solution de régulation thermique passive permettant de passer d’un fonctionnement de serre en hiver à celui d’une terrasse ombragée en été. Un « espace  tampon »  à la faculté de muter en fonction des saisons et à l’usage indéterminé, lieu d’expérimentation de la notion même d’habiter. Le projet intègre également la construction d’une série de logements neufs sur les anciens toits-terrasses des immeubles, sorte de « case Study house » du XXIème siècle ou les collines suburbaines auraient été remplacées par les cimes des citées HLM. Cette série est née de deux années passées dans l’un de ces logement. Un habitat de tous les possibles ou les frontières du dedans et du dehors s’estompent pour laisser place à une expérience hors du temps dans laquelle l’intimité côtoie le grand paysage à chaque instant.